Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voilà un moment que je cherchais à mettre en parallèle - peut-être pour rendre hommage à la façon dont Char considérait la vie -  Victor Brauner et René. Tous deux ont en point commun un certain "hermétisme" mais leur oeuvre débordante d'énergie ne peut laisser indifférent.

Artine.

Le point de vue du poète sur le peintre :

 

Recherche de la base et du sommet.
II. Alliés substantiels

(Bibliothèque de La Pléiade, p. 683)

 

VICTOR BRAUNER
 

 

 

Le poète qui versifie en marchant bouscule de son talon frangé d’écume des centaines de mots à ce coup inutiles ; de même un vaste ouvrage qui surgit en se construisant alerte e fait pleuvoir d’insolites projectiles. Tous deux taillent dans leur énigme d’y toucher. En cet air, l’espace s’illumine et le sol s’obscurcit.

J’ai le privilège d’être de ceux qui ont vu s’annoncer, se former puis grandir, atteindre l’un après l’autre – sans les torturer – les objectifs capitaux de la peinture de notre temps, l’œuvre de Victor Brauner. Le théâtre mental contemporain, du fait qu’il tire son spectacle des chimères de paille d’un Réel dédaigneusement fui – réel tellement inouï pourtant au niveau de l’être même ! – est contraint de capituler. Et à la vue de tous, un récent réalisme, qui se voulut à la fois humble et ambitieux, est rapidement entré dans une précoce et muette vieillesse.

Après de longues effervescences et une maturation d’angoisse, Victor Brauner saisit dans sa poigne la fable de notre grandeur désemparée et la réintroduit dans ses souterrains en même temps qu’il la pousse, frémissante, dans la lyre de la lumière : portraits du Fayoum, fresques de la villa des mystères de Pompéi, baiser du Judas de Saint-Nectaire, corbeaux fusilleurs de Van Gogh, Brauner va par là, mais dans le cerne du cœur solaire et bénéfiquement. Ainsi du haut mal de la mort naît l’enfant compliqué de la vie. La propriété maudite d’un seul devient la valeur heureuse de tous.

1952.

 

Victor Brauner, Le poète renaît Char éveille l'homme, 1950.

Victor Brauner, Le poète renaît Char éveille l'homme, 1950.

Tag(s) : #Poésies

Partager cet article

Repost 0