Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Auguste Rodin, La main de Dieu Copyright : Musée Rodin © Christian Baraja

Auguste Rodin, La main de Dieu Copyright : Musée Rodin © Christian Baraja

 

Retour au poète source, celui qui sait saisir l'instant, le doute, en ciseleur des mots.

Ne vous arrive-t-il pas parfois d'avoir envie de retourner flâner en ce lieu hors du temps qu'est le musée Rodin? Souvenez-vous!

Cette sculpture évoquerait-elle toute la puissance de l'artiste au travail? Autre chose? Je ne saurais dire exactement

Artine

 

Le banc d'ocre

 

Par une terre d'Ombre et de rampes sanguines nous retournions aux rues. Le timon de l'amour ne nous dépassait pas, ne gagnait plus sur nous. Tu ouvris ta main et m'en montras les lignes. Mais la nuit s'y haussait. Je déposai l'infime ver luisant sur le tracé de vie. Des années de gisant s'éclairèrent soudain sous ce fanal vivant et altéré de nous.

 

René Char, Le Nu perdu, Retour amont, 1964-1970, La Pléiade, p. 435.

 

Tag(s) : #Poésies

Partager cet article

Repost 0