Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Photo de Fan Ho

Photo de Fan Ho

 

Imaginons un instant qu'une barque nous attende quelque part. Tout dépend de notre état d'esprit du moment. Aujourd'hui, je décide tel Wang-Fô de m'enfuir à l'intérieur d'une image ensoleillée d'espoir. Avec délicatesse, je cueille la rosée d'un nuage et me voici diluée dans le cycle de la vie, entre lumière et matière, à la limite du jour et de la nuit, projetée en éclaboussures sensorielles.

Artine.

Une barque

 

Une barque au bas d’une maison – un franc-bord l’en sépare – attend le passager connu d’elle seule. Où  enfin s’achemineront-ils ensemble ? L’hiver entier dort sa force sans que les roseaux soient froissés. A travers le silence à peine incisé la réponse est blanche. Les jeteuses de feux, la nuit, ne répètent pas mot pour mot sur ces eaux calmes.

 

In René Char, Effilage du sac de jute, La Pléiade, p. 620.

Tag(s) : #Poésies

Partager cet article

Repost 0