Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carmen Sammartin © Ferdinando Scianna/ Magnum photos

Carmen Sammartin © Ferdinando Scianna/ Magnum photos

Voici quelques haïkus à partager avec Vous en souvenir d'autres échangés. Afin que perdure l'envol de la pensée associé à celle du souffle.

Artine.

 

Précision importante, ces haïkus sont prélevés dans le merveilleux livre de :

Vincent Brochard, L’art du haïku, Livre de poche.

 

 

L’esthétique sabi affectionne le vieilli (…) elle exalte l’altération naturelle qu’engendre le temps. » (p.95)

« Sabi » a donné le substantif sabishisa que l’on traduit par « solitude »

 

Bashô

Ne te détourne pas

moi aussi je suis seul

crépuscule d’automne

 

Solitude

parmi les fleurs épanouies

un cyprès

 

Le sabi (…) apporte une dimension temporelle dans la définition de la beauté. Une chose est belle parce que la vie se déploie en elle.

 

Sans chapeau

Une averse d’hiver tombe sur moi

Et alors ?

Matsuo Bashô

 

Bananier en rafales l’autan/

dans le baquet la pluie  

toute la nuit à écouter …

Matsuo Bashô

 

Que vos nuits deviennent des bouquets de sensations à écouter!

Tag(s) : #Poésies

Partager cet article

Repost 0