Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Un petit ajout pour ce soir. Une dernière feuille avant de Vous souhaiter bonne nuit.

Artine.

 

 

 

Automne

 

                                   Dans le brouillard s'en vont un paysan cagneux

                                   Et son bœuf lentement dans le brouillard d'automne

                                   Qui cache les hameaux pauvres et vergogneux

 

                                   Et s'en allant là-bas le paysan chantonne

                                   Une chanson d'amour et d'infidélité

                                   Qui parle d'une bague et d'un cœur que l'on brise

 

                                   Oh ! l'automne l'automne a fait mourir l'été

                                   Dans le brouillard s'en vont deux silhouettes grises

 

 

Apollinaire

 

 

 

Ce poème paraît pour la première fois dans la revue “La plume” du 15 juin 1905.

Apollinaire, Automne.
Tag(s) : #Poésies

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :