Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avant d'être "publié" sur les murs du métro parisien, ce poème le fut  dans un recueil intitulé Le Mouvement perpétuel (bizarre non ?) et il porte un titre que voici "Le phénix renaît de ses cendres" et n'est pas dédié à une femme mais à un peintre : Giorgio de Chirico très lié au mouvement surréaliste. Sacré Louis, je Vous apprécie. Et si votre âme descend jusque parmi nous, j'espère qu'elle a Votre esprit.

@ Artine.

Le phénix renaît de ses cendres

A Giorgio de Chirico

Sur l’amour on avait écrit

Sortie de secours interdite en cas d’incendie

Sur le ciel on avait écrit

Vous vous trompez ce n’est pas par ici

Et sur la nuit on avait écrit

On n’avait écrit rien du tout sur la nuit

 

Louis Aragon, Le phénix renaît de ses cendres, Le Mouvement perpétuel, Les destinées de la poésie, Gallimard, 1926.

Giorgio de Chirico, Turin Spring, 1914, Collection privée.

Giorgio de Chirico, Turin Spring, 1914, Collection privée.

Tag(s) : #Poésies

Partager cet article

Repost 0