Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La ville s’endort

 

La ville s’endort

Derrière les étals du rêve

Fourbue

Sous ses paupières de nylon.

 

Les masques du néon

grimacent

au carrefour des tristes avenues.

 

Sang d'or La ville

flambe

comme un bol géant

de punch.

 

La douce peau des pierres sous la lune

excite l'œil

où danse en robe à paillettes

presque nue dans la rue

la neige

la neige qui brûle

tous les feux rouges

de la nuit.

 

 

                Raoul BÉCOUSSE

 

Les plus beaux poèmes d'hier et d'aujourd'hui choisis par Jacques CHARPENTREAU, Le livre de poche Jeunesse, 1999, p. 133.

Tag(s) : #Poésies

Partager cet article

Repost 0