Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ED VAN DER ELSKEN , Pierre et Paulette. Saint-Germain des Prés, 1952.

ED VAN DER ELSKEN , Pierre et Paulette. Saint-Germain des Prés, 1952.

 

 

 

Lorsque je veux retrouver  recul et  sérénité, il me suffit de retrouver les vers de René Char. Mes préférés sont toujours les plus concis, de véritables pépites. L'évidence est là, à portée de main. Je vous souhaite d'agréables moments en compagnie de ces aphorismes. Belle journée.

© Artine.

 

La nuit talismanique.

Vers aphoristiques.

 

 

Verbe d’orages raisonneurs qui ne cessent pas, qui demeurent suspendus au-dessus de notre tête comme un banquier à court d’argent.

Parler et dire ce qui doit être dit au milieu du grand anonymat végétal amène aux attenances de la demeure.

Ceux qui cherchent et ne découvrent que s’ils sont fiévreux ou éconduits. Nouveau monde aux doigts fragiles.

Du vide inguérissable surgit l’événement et son buvard magique.

Que notre lit d'amour se prolonge après nous et dresse sa pénombre dans un regard qui rêve, oui, cela a de quoi rendre heureux.

Faire la brèche, et qu’en jaillisse la flambée d’une herbe aromatique.

L’aubépine redevient verte et blanche. Petit jour. Après avoir porté à sa plus haute fièvre la nuit musicienne, le rossignol diminue la longueur de sa flamme, chante comme à regret parmi les échos repeuplés.

Nous devrions rendre au gage et au désir existence et honneur.

Tag(s) : #Poésies

Partager cet article

Repost 0