Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Je découvre avec intérêt ce receuil de jeunesse de René Char grâce à cette merveille de livre Char, Dans l'atelier du poète.

@ Artine.

 

Le 20 février 1928 paraissent Les Cloches sur le cœur, premier recueil de René Char aux Editions le Rouge et le Noir. Ces poèmes écrits de 1922 à 1927 – entre 15 et 20 ans – sont signés René-Emile (prénom du père) Char. Trente-neuf textes – dont certains évoquent le port de Marseille – accompagnés de trois dessins de Louis Serrière-Renoux, géomètre et momentanément artilleur à Nîmes. Le poète détruira la plus grande partie des 153 exemplaires des Cloches sur le cœur.

 

 

Mortatempa


 Les jours expiraient à ses cuisses
Les nuits se fondaient à sa chair
Les seins comme deux horizons
Se tendaient aux passifs orages

Le lait coulait comme une épave
Jusqu’aux inaccessibles fonds
Quand les anges tirèrent la langue
Les étoiles changeaient les bagues

 

CHAR, Dans l’atelier du poète, Quarto Gallimard édition établie par Marie-Claude Char. © Gallimard, 1996. p.69

 

Présage

La nudité au creux des vagues
Se creuse un lit sans souvenir

Sirène au ventre du désir
Boit l'horizon qui fleurit d'algue

Le balancement d'une planète
S'enroule au cou de la tempête

Les sens du mousse dans la cale
Ont les dents limpides du squale

Le cargo-boat qui broie du noir
A des yeux de cristal ce soir

CHAR, Dans l’atelier du poète, Quarto Gallimard édition établie par Marie-Claude Char. © Gallimard, 1996. p.69

 

Man Ray « Observatoire du temps, les amants» 1936/ Dali, Femme sur la plage.
Man Ray « Observatoire du temps, les amants» 1936/ Dali, Femme sur la plage.

Man Ray « Observatoire du temps, les amants» 1936/ Dali, Femme sur la plage.

Tag(s) : #Poésies

Partager cet article

Repost 0