Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Toi que souvent je fréquente en silence

 

Toi que souvent je fréquente en silence aux lieux où tu te trouves,

Marchant à tes côtés, m'asseyant à distance, demeurant dans la même pièce,

Ah! comme tu sais peu de chose du feu électrique que tu fais subtilement courir en moi!

 

Walt Withman, Feuilles d'herbe, Calamus, nrf Gallimard Poésie, p. 195.

Traduction intégrale de Jacques Darras.

 

 

Edouard Boubat, Lella, France, 1947.

Edouard Boubat, Lella, France, 1947.

Tag(s) : #Poésies

Partager cet article

Repost 0